L'année 2017 , le Windy toujours là.

Avec 18 cotisants et 7 bateaux la WINDY-CLASS est en danger… Pourtant le WINDY est toujours représenté dans toutes les grandes
régates inter séries organisées en France par la FFV. Au niveau national les classements sont à la hauteur : en féminine Marie
Françoise DUHAY se classe cinquième sur cent quatre vingt dix sept, en senior homme François Xavier DINET, Alain DUPLESSIS
neuvième ex aequo, Alain DUHAY dix huitième et Alain COCHET trente deuxième sur mille cinq cent trente, enfin en catégorie
vétéran Philippe DESMEUZES et Daniel KETTLER deuxième ex aequo et Jean-Claude GUILHON cinquième sur cent quatre vingt
douze.
A ceux qui veulent nous soutenir, mais qui, souvent par oubli, n'ont pas réglé leur cotisation, nous demandons de se mettre en
règle en nous revoyant le bulletin d'adhésion ci-dessous, faute de quoi notre association sera radiée de la FFV (vingt cotisations
au moins sont nécessaires pour être homologué).
Enfin, n'oublions pas notre rendez-vous de septembre à LANGOGNE : occasion de nous revoir pour un week-end sportif et
convivial.

L'année  2016 « Féminine » ?


Le Fédération Française de Voile a souhaité mettre en avant la pratique féminine dans notre sport ,  pour cela les classes doivent œuvrer et améliorer la participation féminine mais la route est longue car avec 16% on ne peut pas parler de « parité » ! Quels sont les freins qui limitent la participation après l'adolescence, comment les débloquer ?
Une prise de conscience est nécessaire.
En ce qui concerne le Windy , notre classe est dignement représentée par plusieurs femmes, passionnées ou pas, mais sans aucun doute, Marie Françoise Duhay est la plus célèbre, son palmarès est impressionnant, elle est toujours en forme et… motivée.                Bravo Marie Françoise !

 
Windy info 29

OPEN DE FRANCE 2015 QUIBERON

DU 03 AU 08 AOUT 2015

Pour sa vingtième édition l'OPEN DE FRANCE a fait grandiose : 174 bateaux, 253 coureurs (dont 60 femmes) âgés de 11 à 72 ans, représentant 101 clubs, 19 ligues, et 6 pays (France, Suisse, Irlande, Belgique, Pologne et Luxembourg).
Ce championnat s'inscrit dans la politique de développement par la Fédération Française de Voile de la « VOILE POUR TOUS » alliant à la fois rigueur sur l'eau pour la compétition et convivialité à terre. Il a la spécificité de regrouper des compétiteurs nationaux de bon niveau, dont certains anciens champions olympiques, navigant sur plusieurs supports de la voile légère tels que les quillards de sport, les catamarans, les dériveurs (doubles et solitaires). Au total 42 séries sont représentées. Les dériveurs sont répartis en trois groupes en fonction de leur vitesse.

Le lundi et le mardi sont dédiés aux réglages et mises au point des bateaux sous l'égide des entraîneurs de l'Ecole Nationale de Voile ainsi qu'aux inscriptions.

Le mercredi la compétition débute sous un soleil à peine voilé, par un vent de force 4 beauforts (20 à 30 Kms/h) de sud levant un sérieux clapot. Trois manches seront lancées.

Le jeudi, partis à 14 heures sur l'eau, les régatiers devront patienter une heure avant que le vent s'établisse d'est par force 2 (5à 10 Kms/h) et grand ciel bleu. Les Windy semblent plus à l'aise dans le petit temps: Marie-Fançoise et Alain DUHAY (6 & 2) sur Windy 1504 , Alain DUPLESSIS et François-Xavier DINET (2 & 6) sur  WINDY 1517 alignent de belles places.

Le vendredi, après une longue attente à terre le vent rentre du sud force 3 à 4 (15 à 25 Km/h) permettant de courir trois belles manches. Philippe  DESMEUZES et Daniel KETTLER, sur  WINDY 1515 , réalisent de bonnes places (7,5 & 11).
Le samedi, les concurrents sont envoyés sur l'eau, mais, faute de vent aucun départ ne pourra être donné.

Au final : très belle réussite des WINDY's en « dériveurs fast » représentés par quatre équipages, qui ramènent de belles places parmi les huit régates courues.
Alain DUPLESSIS et François-Xavier DINET sont dans le top 10
Philippe  DESMEUZES et Daniel KETTLER, Marie-Fançoise et Alain DUHAY se classent honorablement (11ème et 16ème place).

PALMARES

CATEGORIE DERIVEURS RAPIDES (36 classés)
                                8 : Alain DUPLESSIS & François Xavier DINET 
                                          11 : Philippe DESMEUSES & Daniel KETTLER
                                16 : Alain DUHAY & Marie-Françoise DUHAY
                                35 : Evelyne & Patrick GUEGUEN

Info Windy 28.pdf

Champions de France intersérie 2014

DU 8 AU 11 MAI 2014
Le WINDY champion de France dériveurs intersérie 2014 !
C'est à AIX LES BAINS, sur le lac du Bourget que se sont déroulés les championnats de France de voile légère réunissant 171 participants venus des quatre coins de France, de Belgique, du Luxembourg, de Suisse et d'Angleterre soutenus par des spectateurs venus en nombre sur les berges du lac.
Au programme sept courses avec possibilité d'éliminer le plus mauvais résultat.

Six équipages représentaient le club « WINDY »: les habitués Philippe DESMEUZES et Daniel KETTLER, Marie-Fançoise et Alain DUHAY, Alain DUPLESSIS et François-Xavier DINET, Jean-Claude GUILHON et Alain COCHET ainsi que Sandra et Christian VAUDELIN, Antoine MENAGER et Apollinaire HUARD deux « petits nouveaux » que nous saluons chaleureusement et encourageons vivement à poursuivre dans cette voie.

Les participants ont eu droit à une météo des plus clémentes empêchant même une journée entière de course faute de vent.
Philippe DESMEUZES et Daniel KETTLER vont donner du fil à retordre aux champions de France en titre Thierry MEILLAT & Jean - Jacques LANGE sur PONANT, remportant tour à tour chacun leurs courses. C'est finalement avec seulement un tout petit point d'avance que les monterelais remportent le titre.

Jean-Claude GUILHON et Alain COCHET qui se découvrent un gros talent dans le petit temps (5,7 et 7), remportent même la quatrième manche.
Ils se maintiendront longtemps à la quatrième place au général mais ne pourront résister au retour des frères AUBERT (4,4,3 et 4). Ils terminent cinquième au classement final.
Les DUHAY réalisant un parcours très régulier mais manquant de vitesse avec leurs nouvelles voiles terminent néanmoins dans le Top Ten.

Alain DUPLESSIS et François-Xavier DINET avec trois places de huitième ratent leur dernière manche mais prennent une très honorable onzième place au classement général.
Sandra et Christian VAUDELIN pour leur première participation à une régate de ce niveau ont toujours mis entre quatre et six bateaux derrière eux et se payent même le luxe d'une place de dixième dans la quatrième manche. Ils méritent nos félicitations.
Antoine MENAGER et Apollinaire HUARD se sont bien battus malgré un matériel vétuste, gageons que leurs nouvelles voiles les aideront à progresser.

Avec ce titre de champion de France pour la première fois de son histoire, une belle participation, des résultats globalement vraiment « dans le coup », le WINDY s'est montré digne de tous ceux qui l'ont aimé, qui l'ont fait évoluer,qui y ont cru. La WINDY-CLASS remercie tous ses présidents, ses trésoriers, ses secrétaires, ses coureurs et vous invite tous à LANGOGNE les 13 & 14 septembre prochain pour fêter ses cinquante ans et tous ces beaux résultats.

PALMARES
(21 classés)
1 : Philippe DESMEUSES & Daniel KETTLER (CS MONTEREAU)
2 : Jean-Claude GUILHON & Alain COCHET (SC NAUSSAC-LANGOGNE)
8 : Alain DUHAY & Marie-Françoise DUHAY (CS MONTEREAU)
11: Alain DUPLESSIS & François-Xavier DINET (CS MONTEREAU)
17 : Sandra & Christian VAUDELIN (CN AIX LES BAINS)
20 : Antoine MENAGER & Apollinaire HUARD (CN AIX LES BAINS)
Info Windy26
Info Windy25


Info Windy24


Info Windy23


Info Windy22

Une idée m'est venue... en 2004

Plusieurs questions me sont passées par la tête lorsqu'Alain m'a demandé de rédiger un petit mot de vie pour le bulletin InfoWindy : Où en sommes nous dans la classe ? sommes nous toujours dans le paquet sur l'eau ? que fait on pour nos jeunes ? et la pompe à neurones ?
Où en sommes nous dans la classe ?
Près du radiateur sans doute, on aime son confort et le cocooning , mais aussi sur l'eau , et là c'est toujours un plaisir , que de beau sites boisés, magnifiques, toujours différents, quelque soit la température car nous ne sommes pas en sucre! Sur l'eau , c'est le challenge permanent , on garde 18ans d'âge moyen dans la tête et ça , grâce à la régate , pour s'amuser et ne pas se gâter ! (plutôt se re-gâter ! ! !)
On oublie tout , car l'important c'est la satisfaction égoïste d'être là , au rendez vous , les copains sont présents et c'est essentiel . Quel pied de nez à ce monde individualiste et hautain.
La vie de la classe c'est ça ! que de la bonne humeur !

Sommes nous dans le paquet ?
He bien oui, pas de détour, quand on voit le classement par point et le nombre de régates courues dans l'année, il n'y a pas de quoi rougir, et même quand on ne courre qu'une seule régate dans l'année on a de quoi être fier de participer à la vie sportive de notre région, de notre département et aussi de notre club car régater c'est ce qui nous différencie des autres qui n'ont pas toujours le même dynamisme .

Que fait on pour nos jeunes ?
C'est compliqué et simple à la fois, dans ce monde où le nombril fait référence, nos jeunes ont besoin de repères et de réussite. La voile possède ces vertus et si papa ou un cousin peut nous faire un petit « run » sur l'eau , et que en plus si ce jour là c'est la régate, alors on joue pour de vrai !
Plus sérieux , les bateaux sont en état de naviguer et nos jeunes ont le matériel nécessaire pour faire comme les pros, et ça c'est fort !

Et la pompe à neurones ?
He bien c'est en consultant le site internet de la Windyclass que l'on tombe à la renverse : on accède tout bonnement à une base de donnée énorme qui affiche les places de chacun à chaque régate , toute l'année , sur tous les rassemblements , c'est tout bonnement « global » , mot à la mode , tout sur tous ! ! !

A bientôt sur l'eau les amis
Damned