Cercle de la Voile de Seine-Port

Vivre le 5o5 autrement…

À Seine-Port, dans un petit village de Seine et Marne, à une cinquantaine de kilomètres au sud-Est de Paris, tous les dimanche une dizaine de cinquo se tirent la bourre.
Je ne suis pas en train de vous dire que vous avez manqué l’étape incontournable du circuit Français mais je voudrais simplement vous faire partager notre façon de vivre le 5o5 au Cercle de la Voile de Seine-Port.

Certes, nous sommes loin des grands frissons engendrés par les longs bords de largue sous grand spi où le sel nous pique les yeux car notre plan d’eau c’est : la Seine.
En regardant le plan d’eau, j’ai moi même du mal à croire qu’il s’agit du même fleuve que je longe tous les soirs en rentrant de mon travail Parisien. En amont de Paris, la Seine est belle, les berges boisées, l’eau est claire et de plus en plus poissonneuse et on voit même le fond à certains endroits ! Vous me direz, il s’agit tout de même de la Seine avec ses caractéristiques : un plan d’eau étroit, un vent capricieux, du courant. Il est effectivement impossible de lancer des parcours olympiques mais les bananes font partie de notre quotidien.
Tout est donc complètement différent sauf la passion que nous avons en commun pour ces bêtes de vitesse que nous cherchons sans cesse à régler et l’esprit de compétition qui nous animent.

Vivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrement

Le CVSP est un club d’amis et adapté à la famille où les membres ont plaisir à se retrouver et à régater. Outre les 5o5, des régates d’Optimist, de 420, de Laser, de Tempest et de Micro ont lieu en parallèle. Cette diversité permet à chacun de naviguer dans les conditions qu’il recherche. Papa fait du cinquo, maman papotte avec les copines et le petit fait de l’Optimist avec le moniteur ! L’ambiance à terre y est également très sympa parait-il. Depuis la pelouse on peut suivre les régates, les commenter avec les autres, bronzer, lire…

Vous connaissez sans doute le CVSP pour sa gastronomie. Et bien, nous entretenons cette réputation grâce à Martine qui nous prépare un bon déjeuner dominical.

Pour en revenir à nos moutons, il est vrai que les cinquo du club des « nénuphars » (dixit Philippe Boite) sont loin de la course technologique à laquelle vous participez. Vous aurez du mal à trouver du carbone, du plomb, des grands spis, des dérives orientables et des numéros de voile à 4 chiffres ! Cela dit, sur le plan d’eau, tous les bateaux ont leur chance. Les plus vieux bateaux comme les plus récents, les petits gabarits comme les plus lourds, les équipages mixtes comme les autres. De plus nous avons un trésor de guerre qui est également la plus grande fierté du CVSP : ses 3 équipages très prometteurs d’une moyenne d’âge de 16/17 ans qui naviguent tous les week-end en 5o5 et qui sont très impatients de rivaliser avec l’élite nationale…

Cela dit, je dresse un tableau volontairement critique de notre flotte car ces derniers temps des bateaux récents, fraîchement arrivés provoquent des pulsions dépensières auprès des propriétaires de vieux cinquo. On retrouve ainsi le 8456, le 8276, le 8704 et dernièrement le 8545 au sein du CVSP. Vous les avez certainement déjà vu sur les lignes de départs de régates nationales et internationales et je pense que vous les verrez de plus en plus.

Vivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrementVivre le 5o5 autrement

Vous l’aurez compris, le CVSP est extrêmement dynamique dans ses activités 5o5 internes et va mettre l’accent pour s’illustrer d’avantage à l’extérieur.
Cette année, lors du national 5o5 à Brest, 5 bateaux du CVSP ont fait le déplacement.
Pour la saison 2003, je suis persuadé que 4 à 5 bateaux du CVSP participeront régulièrement aux régates nationales.

Si entre deux régates officielles, vous souhaitez nous rendre visite, nous vous réserverons le meilleur accueil. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour nous rejoindre sur notre site Web http://asso.ffv.fr/cvsp. À quand le Challenge du CVSP au calendrier de la 5o5 Classe?

Bon vent et à bientôt sur l’eau…

Christian Martenot
FRA 8704

Retour aux comptes rendus